« 337. Les clans "Destins". | Accueil | 339. Vagues à l'âme... »

03/03/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

enylesor

Rien à voir ... mais nous partageons tes pensées. R et S

Apolline

Le coeur compte sur ses doigts de brouillard ... Déjà tout ça ...il fait tout gris et froid ... mais déjà les pousses de jonquilles s'enhardissent dans l'herbe rase.Déjà tout ça de jonquilles ...et le coeur recompte en disant,c'est drôle, un deux trois, hier ...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)